Partenariats

Dans le domaine des soins de santé

Une Convention avec des opérateur de taille nationale à même de répondre dans les meilleures conditions à la quasi-totalité des pathologies ; dans les cas, ou très spécifiques (e.g. grands brûlés…) ou ne pouvant relever que  de  l’intervention  d’un établissement  hospitalier  public, le  médecin responsable d’IHC et le médecin orienteur  du partenaire de Santé définiront ensemble l’affectation dans l’établissement approprié.

  • Avec l’accord de l’opérateur de santé, des partenariats croisés pourront être envisagés – sur un plan médical- avec des établissements médicaux étrangers (e.g. hospitalisation France, SSR Suisse…).
  • Un  barème  impliquant  le  coût  des prestations médicales ainsi que les options de confort d’hébergement interne choisies par le patient sera défini en début de coopération entre les parties.
  • Les   principaux   établissements   de  référence   devront   pouvoir   mettre  à  disposition  pour  les  séjours hospitaliers  des chambres et suites « VIP ».

Des partenariat avec des leaders de diagnostic et des approches de soins personnalisés en cancérologie ont été conclus.

Dans le domaine logistique

Différents accords de partenariat -relevant essentiellement de IHC- devront être négociés auprès d’intervenants pouvant être globalement définis comme des acteurs logistiques:

  • Évacuation sanitaire (large rayon d’action)
  • Compagnies aériennes (principaux flux de patients)
  • Ambulances & Taxis (proximité des établissements hospitaliers de référence)
  • Pompes Funèbres (proximité des établissements hospitaliers ; capacité prières et toilette rituelle défunts)

Dans le domaine de l’hébergement et la restauration

  • Hôtels pour patients ambulatoires et accompagnateurs (négociation # catégories* sur base quantité nuits)
  • Restauration : casher, hallal ou gastronomique (accord établissement médical + RC spécifique)